FABRICATION D’UNE CHAUSSURE


FABRICATION D’UNE CHAUSSURE : LES ÉTAPES CLÉS


 

Elles attirent, fascinent, rendent folles, mais de quoi et comment sont faites nos chaussures…

 

chaussure__029344700_1416_26082009

 

 

  • Plusieurs étapes sont nécessairesà la fabrication d’une chaussure :

  • La fabrication de la tige (dessus de la chaussure)
  • Le montage (assemblage de la tige et de la semelle)
  • La finition

La fabrication d’une paire de chaussures est très complexe et nécessite un savoir-faire remarquable. Selon les modèles et la méthode de fabrication choisie, on peut dénombrer pas moins de 120 étapes pour fabriquer une paire de chaussures!

  • LE DESSIN

croquisjoana1

La première étape revientà la charge du styliste qui doit en premier lieu dessiner la chaussure. Trouver la juste équation fashion en tenant compte du confort et reproduire le tout sur papier. Diversité de formes, de matières,à cette étape tout est possible et tout est permis. Une fois la chaussure dessinée, vient ensuite la création du patron qui tient compte de tous les éléments de la chaussure et qui servira de base ensuiteà toutes les autres étapes de fabrication.

Mais avant tout, il y a le moule. Le moule ou la forme comme on l’appelle aussi est une pièce en forme de pied sur laquelle les matières constituant la chaussure seront moulées.Un moule différent est utilisé pour chaque taille, et chaque modèle différent.Il en existe en bois ou en plastique. Les plus utilisées sont celles en plastique surtout dans les milieux industriels.

 

formes-en-bois CHAUSSURES

D’après le dessin, le modéliste va tracer sur la forme les lignes de style de la chaussure imaginées par le styliste. Il va d’abord réaliser ce qu’on appelle une coquille: une réplique, en volume, de la forme dans un plastique moins rigide sur lequel il va pouvoir dessiner (il pourrait dessiner directement sur la forme mais sachant qu’elle peut être utilisée pour fabriquer différents modèles de chaussures c’est plus pratique de procéder ainsi) et ainsi agencer entres eux les différents morceaux qui constitueront le dessus et la doublure de la chaussure (appelée tige). Le patronnier / modéliste va alors procéderà l’éclatement du dessin réalisé sur la coquille et ainsimettreà plat les différentes pièces constituants la tige.C’est ainsi qu’on obtient les patrons des différentes pièces.

 

vue-en-3d-chaussure-e1414051205146

patron

Tout cela sera fait en veillantà conserver des proportions élégantes mais aussià garantir « les fonctions de base» de votre paire de chaussure: ouverture suffisamment grande pour pouvoir rentrer le pied,éviter que le haut de la chaussure frotte sur la malléole, etc.

  • LADÉCOUPEET PIQÛRE

En fonction du patron, les différents morceaux de cuir sont ensuite découpés.dsc_6710

Une fois découpés, tous les élémentsvont être assemblés pour former le dessus de la chaussure. C’est ce qu’on appellele piquage.C’està partir de cette étape que les différents morceaux de cuir vont être cousus ensemble pour commencerà donner une formeà la chaussure.

Pour éviter d’avoir une sur-épaisseur lorsque deux morceaux de cuir se superposent le piqueur doit lesparer: cela signifie qu’on réduit volontairement l’épaisseurau niveau des liaisons entre les morceaux.Cela permet d’éviter d’avoir trop de matière au niveau des coutures. Cette opération est très importante car si on a trop enlevé de matière, la couture est alors fragilisée, si au contraire on n’en a pas enlevé assez, on risque d’avoir une démarcation ou une gêne peut apparaître lors du porté de la chaussure.

Le piqueur réaliseaussile rempliage: le bord de certaines pièces est plié sur lui-même puis collé et cousu afin d’obtenir une finition plus esthétique. Le piquagese termine par le claquage qui est une opération au cours de laquelle on assemble l’avant et l’arrière de la chaussure ensemble pour obtenir la tige.

 

  • LE MONTAGE

Le montage d’une chaussuredécrit généralement le procédé par lequel la partie supérieure (tige)est fixéeà la semelle . C’est maintenant età ce stade que votre paire de souliersva prendre forme

Il existe différents types de montage qui méritait bien quelques explications….

https://blog.chaussuresonline.com/vous-dit-tout-sur-la-chaussure/fabrication-dune-chaussure/le-montage-des-chaussures

 

 

  • LES FINITIONS

Au stade des finitions, on entre ici dans les petits détails qui ont néanmoins toute leur importance. On pose les œillets si nécessaire en fonction du modèle,les fils qui dépassent sont brûlés. C’està ce moment que les lacets et la première de propreté (semelle intérieure) sont ajoutés et les étiquettes de marque apposées. La chaussure est nettoyée, astiquée, choyée avant d’être contrôlée puis conditionnée dans sa boite.

 

 

 

 

One Comment

Laisser un commentaire